GLOIRE D’IRAN – 23 JOURS 22 NUITS – GA :07

C’est le tour le plus complet. Durant le voyage, on jouit des paysages magnifiques et variés, entre autres des villes vertes du nord, l’église noire, Tchogha zanbil, Persépolis, la place d’Imam à Ispahan et temple d’Anahita. Cette expérience nous fait connaître la grandeur de l’Iran.

Jour 1 : l’arrivée à Téhéran

Arrivant à l’aéroport international de Téhéran, on est accueilli par l’agent de Gashttour qui nous emmène à l’hôtel pour nous reposer.

Nuit à Téhéran

Enghlab 4* Hotel; http://enghelab.pih.ir/

Laleh 5* Hotel;  http://www.lalehhotels.com/

Jour 2 : Téhéran – Qazvin (155 kilomètres de distance)

Le matin, on part pour Qazvin. Proche de Qazvin, dans la vallée Alamut, on monte la montagne pour visiter la ruine de la citadelle de Hassan Sabbah. C’est une forteresse dans une montagne sainte qui était d’abord l’abri et ensuite la résidence de Hassan Sabbah et ses partisans. Après on va à Qazvin.

Nuit à Qazvin

Qazvin Iranian 4* Hotel;  http://www.hoteliranian.com/

Jour 3 : Qazvin – Lahijan – Rasht (180 kilomètres de distance)

A Qazvin, une ville de mille ans qui était la capitale de l’Iran, on visite la mosquée de Vendredi qui a le plus grand mihrâb de toutes les mosquées iraniennes, le sanctuaire de Shahzadeh Hossein, l’école religieuse de Heydarieh, darb-e Kushk (la porte ancienne de la ville), Ali Qapu et Chehel sotoun de Qazvin qui sont maintenant un musée. Ensuite, on se met en route pour aller à Rasht. Mais en route on visite des maisons traditionnelles, la mosquée de Chahar Olya et le mausolée de Sheikh Zahed à Lahijan.

Kadous 3* Hotel; http://kadus-hotel.ir/

Jour 4 : Rasht – Masouleh – Astara (175 kilomètres de distance)

Après le petit dejeuner, on conduit vers le village montagneux de Masouleh avec les façades jaunâtres de ses maisons. Ce village unique de mille ans est un musée véritable par son architecture particulière. Ensuite, on continue la route vers Astara qui est un port important à l’ouest de la mer Caspienne. Poursuivant le chemin, on peut jouir la vue de la route et celle de petites villes.

Nuit à Astara

Espinas 5* Hotel; http://astara.espinashotels.com/

Jour 5 :  Astara – gorge de Heyran – Ardebil – lac Shurabil – Sareyn (305 Kilomètres de distence)

Le matin, on part pour Ardebil. La route y serpente à travers la haute montagne et la belle gorge de Heyran. En arrivant à Ardebil, on découvre le complexe impressionnant de Cheikh Safî ad-Dîn, listé au patrimoine mondial de l’Unesco, le bazar traditionnel de la ville avec ses magasins, ses hammams, et un mosquée au centre. On continue notre route vers le lac Shurabil et ensuite vers Sareyn.

Nuit à Sareyn.

Laleh 4* Hotel; http://sareyn.lalehhotels.com/

Jour 6: Sareyn – Lahrood- Meshkin Shahr- Ahar- Tabriz (205 Kilomètres distance)

A Sareyn, on va aux sources chaudes naturelles avec des températures différentes qui ont des utilisations thérapeutiques. Ensuite, on part pour Tabriz, mais en route, on passe par de petites villes comme Lahroud, Meshkin Shahr et Ahar. Cette dernière est très connue pour ses tapis. A Tabriz, On visite des sites intéressants comme El-Golu, son jardin et son lac artificiel, la mosquée bleue, enregistré à la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nuit à Tabriz

International 4* Hotel; www.tabrizhotel.ir

Pars 5* Hotel; www.pars-hotels.ir

Jour 7 : Tabriz – Maku – Tabriz (510 kilomètres de distance)

Le matin, on part vers le nord-ouest pour explorer la vallée de Maku, le palais Baqcheh Joogh et Saint-Thaddée. Daté au VIIème siècle, ce dernier est un monastère arménien qui figure sur la liste du Patrimoine mondial de l’Unesco. La partie ancienne de l’église est construite de pierre noire, d’où vient son nom, Eglise Noire. A la fin de la journée on retourne à Tabriz.

Nuit à Tabriz

International 4* Hotel; www.tabrizhotel.ir

Pars 5* Hotel; www.pars-hotels.ir

Jour 8 : Tabriz – Kandovan (110 kilomètres de distance)

Le matin on va à Kandovan. Le village qui exemplifie l’essai de l’homme pour s’adapter à son environnement et au climat. En fait, il est un village troglodytique dont les habitations ont été taillées dans la roche, il y a au moins trois milles ans. On revient ensuite à Tabriz.

Nuit à Tabriz

Jour 9 : Tabriz – Marāgheh – Takāb (305 kilomètres de distance)

On conduit vers Takāb. Mais en route, on visite deux sites très importants ; d’abord, les dômes bleus et rouges de Maragheh et Ghaffariyeh et après une des sites listés au patrimoine mondial de l’Unesco, Takht-e Sulaiman. Situé dans une vallée, ce site comprend un sanctuaire zoroastrien et un temple dédié à Anahita, daté au VIème et VIIème siècle. Symboliquement important, il porte une signification spirituelle liée au feu et à l’eau.

Nuit à Takāb

Ranji 3* Hotel;

Jour 10 : Takāb – Hamadān (225 kilomètres de distance)

De Takab, on part pour Hamadan, mais en route, on visite Dôme de Soltaniyeh ; ce mausolée, le plus grand et ancien dôme à double coque du monde, est inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco. Il est en fait le mausolée notable de son fondateur, Oljeitu, construit par son fils.

Nuit à Hamadān.

Hamedan Bu Ali 4* Hotel; http://buali.parsianhotels.ir/

Hamedan Parsian Azadi Top 4* Hotel; www.azadihamedan.pih.ir

Jour 11 : Hamadān – Kangāvar – Behistun – Kermânchâh (195 kilomètres de distance)

A Hamadān on visite sûrement le mausolée de l’Esther biblique et de son oncle Mordekhaï, l’un des centres de pèlerinage juif les plus importants en Iran, la colline d’Hegmataneh, et l’inscription antique de Ganjnameh gravée sur les flancs de monts Alvand. Ensuite, on va vers Kangāvar afin de découvrir le temple d’Anahita. Cet ensemble architectural est le plus grand temple dédié au culte de la déesse Anahita en Iran. Après, on continue notre route vers Behistun, qui est figuré sur la liste de patrimoine mondial de l’Unesco et qui possède des vestiges de l’époque préhistorique aux périodes mède, achéménide, sassanide et ilkhanide. On y voit le monument principal de ce site archéologique qui est un bas-relief et une inscription cunéiforme commandés par Darius I le Grand, quand il monta sur le trône de l’Empire perse, en 521 avant JC.

Nuit à Kermânchâh

Jamshid 4* Hotel; http://hotel-jamshid.ir/

Parsian 5* Hotel;  http://kermanshah.pih.ir/

Jour 12 : Kermânchâh– Dezful (340 kilomètres de distance)

Conformément aux documents historiques, Kermânchâh était déjà un centre très important et glorieux. On y visite Taq-e-Bostan et quelques autres sculptures de roche montrant les scènes de bataille et de chasse. Ensuite on va vers Dezful.

Nuit à Dezful

Jahangardi 3* Hotel;

Jour 13 : Dezful – Shush – Tchogha-Zanbil – Shushtar – Ahwaz (165 kilomètres de distance)

Le matin on se met en route pour aller à Ahwaz, mais en route on visite le mausolée du prophète Danial, le palais de Darius (Apadana), et un musée à Shush. On continue la route vers Tchogha-Zanbil, qui est une des plus anciennes ziggurates dans le monde et inscrite sur la liste du patrimoine mondial. On visite aussi la mosquée de vendredi à Shushtar.

Nuit à Ahwaz

Ahwaz Pars 5* Hotel; http://www.pars-hotels.com

Jour 14 : Ahwaz – Bichapour – Chiraz

Très tôt le matin, on part pour Chiraz par Bichapour qui, récemment fouillé, a été bâti pour célébrer le triomphe des sassanides sur l’invasion romaine. Conformément à une inscription, Shahpur Ier, deuxième roi de la dynastie Sassanide qui a imposé trois défaites successives aux romans, a établi la ville en 266. Il est aussi celui qui a tué Gordien III, a capturé Valérien et a obligé Philippe L’Arabe à céder. En plus, on explore les six bas-reliefs sur les roches de Tang-e-Chogan, qui représentent la victoire des persans sur leurs agresseurs romans.

Nuit à Chiraz

Royal 4* Hotel; http:// http://royalshirazhotel.com/

Homa 5* Hotel; www.homahotels.com/

Jour 15 : Chiraz –Firozâbâd – Chiraz (240 kilomètres de distance)

Tôt le matin, on se met en route pour aller voir le palais d’Ardeshir à Firozâbâd. Construit par le roi Ardeshir Ier, fondateur de la dynastie Sassanides, ce monument est très proche à Dezh Dokhtar qui est fondé par le même roi en 224 après J.C. et situé au sommet de la montagne. Plus tard, on rend visite aux Kachkaïs, les nomades qui vivent toujours dans les tentes noires et se déplacent avec le changement du climat. S’habillant toujours leurs vêtements colorés, ils sont les gens les plus généreux qui protègent leur culture et leur tradition durant toute l’histoire.

Nuit à Chiraz

Royal 4* Hotel; http:// http://royalshirazhotel.com/

Homa 5* Hotel; www.homahotels.com/

Jour 16 : Chiraz

On visite le jardin Eram, construit dans la moitié du treizième siècle, la brillante mosquée de Nasir al-Mulk et Naranjestan, maison et jardin des nobles du XIXème siècle, qui se fait remarquer par sa décoration exceptionnelle des carreaux de céramique et de miroirs et etc. Ensuite, on va aux jardins magnifiques et mausolées de deux poètes iraniens, connus dans le monde entier, Hafez et Saadi. On découvre la mosquée Vakil et la décoration de miroir la plus surprenante de Sanctuaire saint de Aliebne Hamzeh à la suite.

Nuit à Chiraz

Royal 4* Hotel; http:// http://royalshirazhotel.com/

Homa 5* Hotel; www.homahotels.com/

Jour 17 : Chiraz – Persépolis – Naqsh-e Rostam – Ispahan

On part de Chiraz par la porte de Coran pour Persépolis à 45 km de Chiraz. Capitale célèbre des Perses (550 av. J.-C), elle est classée au patrimoine mondial per l’Unesco. A Naqsh-e Rostam, on visite des tombes royales achéménides et des bas-reliefs magnifiques dans la roche. Ensuite, on continue la route pour aller à Pasargades. Placée sur la liste du Patrimoine mondial, Pasargades était la première capitale de l’Empire achéménide, où le mausolée de Cyrus le Grand est bien conservé. Puis, on traverse le centre de l’Iran pour aller à Ispahan.

Nuit à Ispahan

Piruzy 4* Hotel;  www.piroozyhotel.com/

Abbasi 5* Hotel;  http://www.abbasihotel.ir/

Jour 18 : Ispahan

Le matin, on découvre la place Naghse-e Jahan (Meidan Emam), une grande place exceptionnelle au cœur de la ville. Listée au Patrimoine mondial, la place est entourée par les monuments modèles de l’ère des Séfévides entre autres le palais d’Ali Qapu, la mosquée du Cheikh Lotfallah, la mosquée Imam, le bazar de Qeysariyeh. Ce dernier présente une grande variété d’artisanats, en divers matériaux, spéciaux de la région et culture iranienne. L’après-midi, on visite des ponts sur la rivière Zayandeh rud : Khaju et Si-o-Se pol, et aussi le musée extraordinaire de la musique.

Nuit à Ispahan

Piruzy 4* Hotel;  www.piroozyhotel.com/

Abbasi 5* Hotel;  http://www.abbasihotel.ir/

Jour 19 : Ispahan

On marche dans le quartier arménien de la ville, Jolfa pour découvrir la cathédrale Vank, dédiée au Saint-Sauveur. On visite la mosquée du vendredi, Menār Jombān, (le minaret mouvant), le palais Chehel Sotoun avec ses fresques fascinantes.

Nuit à Ispahan

Piruzy 4* Hotel;  www.piroozyhotel.com/

Abbasi 5* Hotel;  http://www.abbasihotel.ir/

Jour 20 : Ispahan – Abyaneh

On dirige vers Abyaneh, un ancien village captivant où on rencontre les gens en leurs costumes traditionnels qui vivent dans les maisons en acre et en argile. Se caractérisant par la teinte rougeâtre des murs, Abyaneh a peu changé depuis sa fondation très ancienne dans l’histoire.

Nuit à Abyaneh

Abyaneh Veunae 3* Hotel;  http://www.viunahotel.ir/

Jour 21 : Abyaneh – Kāchān – Téhéran

On part pour Téhéran, mais en route on découvre Kāchān, connu durant l’histoire pour ses carreaux de céramique, poteries, tapis et soie. On y visite le jardin Fine (Bagh-e fin), la maison des Boroudjerdi, et celle des Tabatabaei et la mosquée Agha Bozorg. Puis, on va à Téhéran

Nuit à Téhéran

Enghlab 4* Hotel; http://enghelab.pih.ir/

Laleh 5* Hotel;  http://www.lalehhotels.com/

Jour 22 : Téhéran

On visite le musée national d’Iran. Ce musée, historiquement très riche, est constitué de deux parties : pre-islamique, comprenant l’histoire de la Perse antique du 5ème siècle avant Jésus-Christ jusqu’à l’an 648 et post-islamique qui est consacré aux collections de l’art islamique. A la suite au nord de Téhéran, on explore le complexe et le palais Niavaran. Et on retourne au centre de la ville pour visiter le musée des Joyaux nationaux de l’Iran et le parc Jmashidieh.

Nuit à Téhéran

Jour 23 : Téhéran – départ

On s’adresse à l’aéroport international de Téhéran, pour prendre le vol de retour.